Travaux en cours…

Written by Le brasseur

Les travaux ont débuté depuis 15 jours. Il a fallu préparer le sol (passage des évacuations et de l’alimentation en eau, électricité, égalisation du sol, ferrailler) pour pouvoir couler la dalle (120 m²) dans de bonnes conditions.

Ensuite, l’accès à la cave a été modifié, la structure portant le futur plancher pour l’espace de vente et dégustation a été installée.

Aujourd’hui nous recevons l’IPN de 10m qui nous permettra de poser un plancher au dessus de la salle à brasser pour y stocker notre grain.

 

Nouveaux locaux

Written by Le brasseur

Après quelques signatures il y a tout juste une heure, la brasserie va pouvoir déménager !

On attaque les travaux dès lundi ! D’autres photos vont suivre, restez à l’écoute !

En attendant, nous sommes toujours ouverts les mercredis et sur rendez-vous les autres jours de la semaine. N’oubliez que vous pouvez passer commande sur notre site.

Semis des orges de printemps

Written by Le brasseur

Notre projet de s’approvisionner localement en matières premières avance.
Aujourd’hui c’est de l’orge bio qui a été semé par Guillaume Thomas à Vaux en Vermandois (2 km  de la brasserie).

Au printemps, ce sera au tour du houblon sur la parcelle municipale.

Jeu-concours : cuisinez les produits des Hauts-de-France !

Written by Le brasseur

Pour promouvoir la grande diversité des produits Hauts-de-France, la région vous propose de réaliser une recette à partir de trois ingrédients : les endives de pleine terre, les volailles de Licques, et les bières des Hauts-de-France. Vous devrez utiliser au moins un de ces trois ingrédients et poster votre recette avant le 17 décembre 2018. Participez au jeu concours ici.

Pour vous aider, on ressort la recette de la carbonnade flamande à la Germoise !

Recette de la carbonade pour 4-5 personnes :
(retrouvez la recette originale ici)
-1kg de jarret de boeuf sans os 
-1 cuillerée à soupe d’huile
-2 oignons
-30g de beurre
-75cl de bière belge (le goût final dépend grandement de la bière choisie!)
-1 cuillerée à café de vergeoise blonde (ou brune!)
-1 cuillerée à soupe de farine
-4 tranches de pain d’épices
-moutarde
-sel, poivre

Couper la viande en morceaux en prenant soin d’enlever l’excès de gras et les morceaux trop durs.
Dans une cocotte, faire sauter la viande dans une cuillerée à soupe d’huile sur feu modéré.
Il n’est pas nécessaire de cuire la viande, mais juste de la saisir et de la griller un tout petit peu.
Enlever la viande de la cocotte, puis y laisser fondre le beurre.
Ajouter les oignons coupés en lamelles (peu importe qu’ils soient bien coupés ou non, car on le voit presque plus à la fin!).
Les laisser suer en les remuant de temps en temps jusqu’à ce qu’ils blondissent. Ajouter à ce moment la vergeoise blonde.
Saler, poivrer.
On peut ajouter un petit verre d’eau pour bien cuire les oignons.
Quand l’eau s’est évaporée, ajouter la viande et son jus.
Ajouter une cuillerée à soupe de farine sur la viande, puis bien mélanger. La quantité de farine dépend de la consistance souhaitée. J’aime la sauce de ce plat, pas trop liquide mais onctueuse. Je mets donc une cuillerée à soupe bombée (pas non plus énorme!).
Ajouter la Germoise Dubbel.  75cl au total. L’important est que la viande soit couverte de bière.
Préparer le pain d’épices. Je fais en général mon pain d’épices, mais pour 4 tranches, j’avoue qu’un pain d’épices tout prêt m’a bien aidé! Il suffit de tartiner les tranches de pain d’épices avec de la moutarde.
Pour cette recette, on peut également mettre du pain classique (de campagne) à la place du pain d’épices. Mais j’avoue que j’ai une faiblesse pour cette version, car elle apporte du goût et une pointe de sucre supplémentaire.
Ajouter le pain d’épices dans la cocotte.
Au bout de 3 minutes, le pain d’épices va se dissoudre.
Porter le tout à ébullition. Baisser la température au presque minimum, pour maintenir une petite ébullition. Fermer avec le couvercle et laisser mijoter 2h30 si l’on prépare le plat la veille, ce que je fais car cela prend plus de goût, (car il y aura une deuxième cuisson) ou alors 3h30-4h00 si l’on souhaite servir ce plat le jour même.
Enlever juste le couvercle durant la dernière demi-heure, ce qui va permettre d’enlever un peu d’eau de la sauce et va permettre ainsi de la rendre plus onctueuse.
Si le plat a cuit 2h30 la veille: le lendemain, remettre sur feu doux pendant 1 heure (oui c’est un peu moins, car la veille, la viande est restée longtemps dans le jus encore brûlant!). 

Dans tous les cas, il faut toujours remuer ce plat toutes les 20 ou 30 minutes! 

 

Ce plat se sert traditionnellement avec des frites cuites au gras de boeuf! Une pure merveille mais pas toujours légère! Ce plat est également vraiment délicieux avec de bonnes pommes de terre cuites à la vapeur! 

Bon appétit bien sûr !

Financement participatif => j-7 !

Written by Le brasseur

Notre financement participatif touche à sa fin !

Nous avons baissé les objectifs pour nous permettre de bénéficier des contributions et ainsi acquérir nos 2 fermenteurs.

Il nous reste 7 jours pour cela, nous comptons sur vous et tenons à remercier les  50 premiers contributeurs !

N’oubliez pas que vous avez droit à des contreparties (dont une soirée spéciale contributeurs, avec j&j selecta sound system), même pour un petit coup de pouce !

Découvrez et soutenez notre projet

Notre nouvelle blanche

Written by Le brasseur

C’est l’hiver, mais on en profite pour goûter notre nouvelle recette de blanche.
Plus de froment, un nouveau houblon…
Une belle robe, belle couleur, une mousse onctueuse, à vous de nous donner vos impressions !

Financement participatif

Written by Le brasseur

Notre micro-brasserie a besoin d’un coup de pouce pour continuer à brasser dans de bonnes conditions votre bière, La Germoise.

Suite à un été exceptionnellement chaud, nous avons subi quelques déconvenues (2 brassins jetés, impossibilité de brasser, surconsommation d’eau, …), ce qui a été préjudiciable pour l’approvisionnement de votre frigo et de notre réseau. Et plus il fait chaud, et plus on a soif de bière fraîche !

Nos fermenteurs ne sont pas réfrigérés, ce qui empêche nos levures de travailler à des températures constantes et maitrisées.

Notre capacité de production (100 litres par brassin) devient trop petite pour approvisionner vos frigos et nous demande beaucoup de temps et d’énergie pour un si petit volume.

Nous prenons donc la Germoise par les ailes  !

Découvrez et soutenez notre projet

Plantation du houblon

Written by Le brasseur

Hier, nous avons profité du soleil, pour planter notre houblon et installer la structure qui va porter les lianes, à 3 mètres de haut.
Nous avons limité la hauteur à 3 mètres parcequ’on est pas bien grand ! Les hauteurs des houblonnières peuvent atteindre 6 à 8 mètres.

Prochaine étape, poser les ficelles qui vont maintenir ces lianes (3 par pied) aux câbles tendus.

 

La IPA est disponible !

Written by Le brasseur

La petite dernière, pleine de houblons est sortie de la cave.
Une amertume savoureuse et prononcée, très aromatique avec des notes florales et fruitées.
La IPA est une bière anglaise originellement produite pour les colonies des Indes, elle est brassée à Germaine avec des houblons récoltés dans les Flandres et en Alsace.
En commande sur le site (livraison ou à retirer à la brasserie) et bientôt dans nos points de vente ! Déjà disponible au Kraken pub.

A consommer avec modération.